coaching hypnose

L’hypnose pour le coaching sportif

Le sport est une discipline qui requiert une grande connaissance et une maîtrise de soi-même. Dans beaucoup de pratiques, qu’elles induisent un esprit d’équipe ou non, le sportif se retrouve face à son challenge, souvent accompagné, à tenter de se surpasser et à vaincre dans un cadre compétitif où la pression est à son maximum. Si elle n’est pas encore reconnue en France, la pratique de l’hypnose, qui agit sur le mental, est une technique de coaching sportif qui a fait ses preuves en Outre-Atlantique notamment.

Coaching & Hypnose – Un lien entre le corps et l’esprit

Un équilibre entre le corps et l’esprit, c’est ce qu’espère atteindre le sportif, lors de sa préparation à la performance. L’hypnose peut faire en sorte que ces deux parties communiquent et se mettent d’accord sur le comportement à adopter lors de l’effort. Lors de la séance, le sportif s’imagine au maximum de ses capacités. Ses motivations sont alors stimulées et sa détermination est optimale. Toutes les peurs sous-jacentes qui viennent parasiter cette détermination sont alors évacuées.
D’autre part, si un palier sportif est difficile à atteindre, l’hypnose peut permettre de communiquer aux membres du corps quel objectif le sportif souhaite atteindre, afin qu’il puisse physiquement réaliser cet effort plus important.

Les racines d’une méthode scientifique qui a fait ses preuves

La technique hypnose est souvent associée au coaching sportif. Le coach sportif qui pratique l’hypnose peut facilement déceler des points de blocage de l’athlète. Cette technique s’inspire de Milton Erickson, psychiatre américain, qui a donné son nom à ce type d’hypnose : l’hypnose ericksonienne. Il repose sur un coaching mental, coordonné avec les entrainements physiques.

Aider le sportif à passer des étapes de sa vie grâce à un coaching par l’hypnose

L’hypnose peut agir en amont de la compétition, mais aussi après. Un effort physique violent, associé à une performance exceptionnelle et remarquée, peut entraîner une vague d’émotions intenses que le sportif peut avoir du mal à gérer. Le retour à un état normal est nécessaire pour une meilleure récupération et vie au quotidien.
L’hypnose peut également intervenir lorsqu’un sportif se sent dépassé par sa pratique, lorsque son corps peine à atteindre les objectifs qu’il s’était fixés, lorsque le sportif doit passer à une autre étape de sa vie. L’acceptation d’une baisse des performances, associée à une sortie des circuits, peut être difficile à encaisser pour les athlètes.

En fonction des cas, un suivi plus ou moins intense

L’hypnose, appliquée au suivi sportif, peut être pratiquée sur une longue durée ou de manière ponctuelle. Certains sportifs vont avoir recours à cette méthode plusieurs fois dans leurs saisons, d’autres uniquement avant une compétition décisive. D’autres emploient la technique quand ils reviennent de plusieurs mois d’inactivité suite à une blessure. La reprise peut être douloureuse aussi bien physiquement que mentalement.
Ceux qui font le choix d’avoir un coaching sur le long terme peuvent atteindre des performances encore jamais égalées. Dans ces cas-là, le travail associe toujours les directeurs sportifs et les entraineurs. Les moments d’effort physique doivent s’adapter aux efforts mentaux pratiqués, parfois juste avant l’entrainement.

Hyperconscience et hypervigilance

Concrètement, l’hypnose pour le sport de haut niveau va permettre de comprendre pourquoi le sportif n’atteint pas l’objectif qu’il s’était fixé et faire en sorte qu’il évolue dans ce sens. Il peut s’agir d’appréhensions, de peurs, d’hésitations. Toutes ces faiblesses peuvent être transformées en forces pendant la séance d’hypnose. En faisant pression sur le fonctionnement du cerveau, le professionnel va permettre au sportif d’entrer dans un état d’hyperconscience. Au maximum de ses capacités et de sa concentration, la personne sous hypnose va pouvoir anticiper et adopter une réflexion optimale, la plus profonde possible. Cette hyperconscience entraîne avec elle une hypervigilance permettant alors à l’athlète d’être à l’écoute de son corps et de mieux cerner son adversaire le jour de la compétition. Dans cet état, les modifications dans le comportement sont possibles. Le professionnel de l’hypnose peut agir sur la confiance en soi par exemple.

L’hypnose peut donc être une solution complémentaire à l’entrainement sportif, dans le cas où la pression serait à son maximum et où le corps ne serait pas disposé à produire l’effort demandé. Si certains professionnels développent cette pratique actuellement en France, les sportifs de haut niveau ont, eux, déjà connaissance des techniques et pourraient permettre de démocratiser les méthodes, à terme, en Europe. Après tout, tous les sportifs, quels que soient leurs niveaux, peuvent avoir recours à ce type d’hypnose, afin de continuer à prendre plaisir en pratiquant le sport de leur choix et d’évoluer au quotidien… et le plus longtemps possible.

Si vous souhaitez développer vos compétences en hypnose, découvrez nos offres de formation à Anglet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *