itemtype='https://schema.org/Blog' itemscope='itemscope' class="post-template-default single single-post postid-45240 single-format-standard wp-custom-logo ast-desktop ast-separate-container ast-right-sidebar astra-4.6.5 ast-sticky-sidebar group-blog ast-blog-single-style-1 ast-single-post ast-inherit-site-logo-transparent ast-hfb-header ast-normal-title-enabled elementor-default elementor-kit-32060 elementor-page elementor-page-45240">

Thérapie Systémique : Ce qu’il faut savoir

L’approche systémique thérapeutique est une méthode de traitement thérapeutique qui s’intéresse aux relations et à la dynamique des interactions entre les membres d’un système (famille, couple, groupe) plutôt qu’aux individus eux-mêmes. Cette approche considère que les problèmes rencontrés par un membre du système sont en lien avec les relations qu’il entretient avec les autres membres du système. Le but d’une psychothérapie systémique est donc de modifier ces interactions pour résoudre les difficultés rencontrées par un individu ou par l’ensemble du système.

Les principes de base de l’approche systémique thérapeutique

L’approche systémique thérapeutique est basée sur plusieurs principes fondamentaux :

  • Le principe d’holisme : cela signifie que le système est vu comme un tout, et que ses différentes parties sont interconnectées. Les problèmes d’un individu ou d’une partie du système ont donc des répercussions sur l’ensemble du système.
  • Le principe de circularité : il s’agit de considérer les interactions entre les membres du système comme étant circulaires plutôt qu’unidirectionnelles. Cela signifie que les actions et les réactions de chacun influencent constamment les autres membres du système.
  • Le principe de la rétroaction : l’approche systémique thérapeutique met en évidence l’importance des feed-back et des boucles de rétroaction dans le fonctionnement d’un système. Ces mécanismes permettent de réguler et d’ajuster les interactions entre les membres du système.
  • Le principe de la finalité : il s’agit de considérer que chaque membre du système a une intention positive derrière ses actions et ses comportements, même s’ils peuvent être perçus comme négatifs ou problématiques. Ce principe permet de travailler sur les ressources et les potentiels de chacun plutôt que sur ses défauts.
  • Le principe de l’équifinalité : cela signifie qu’il existe plusieurs façons d’atteindre un même objectif dans un système. En d’autres termes, il y a souvent différentes possibilités pour résoudre un problème, et l’approche systémique thérapeutique vise à trouver la meilleure solution pour le système dans son ensemble.
  • Le principe de la complémentarité : il s’agit d’une notion importante en approche systémique, qui consiste à considérer les différences et les complémentarités entre les membres du système comme des ressources plutôt que des obstacles. Chaque membre a une fonction et un rôle spécifique dans le système, et ces différences permettent de maintenir l’équilibre et la stabilité du système.

En résumé, l’approche systémique thérapeutique prend en compte les interactions entre les membres du système et leur influence mutuelle, ainsi que les différences et les complémentarités entre ces membres. Ce type de thérapie vise à restaurer l’équilibre et l’harmonie au sein du système famille en travaillant sur les ressources plutôt que sur les problèmes individuels.

Les objectifs de la thérapie systémique

intro : Maintenant que nous avons compris les principes fondamentaux de l’approche systémique thérapeutique, il est important d’examiner plus en détail les objectifs visés par cette forme de thérapie.

  • Améliorer la communication et les relations : l’un des principaux objectifs de la thérapie systémique est d’améliorer la communication au sein du système familial. En identifiant et en travaillant sur les schémas de communication dysfonctionnels, les membres de la famille peuvent apprendre à mieux communiquer et à entretenir des relations plus saines.
  • Résoudre les conflits et les problèmes relationnels : la thérapie systémique vise également à résoudre les conflits et les problèmes relationnels au sein de la famille. En comprenant comment les membres du système interagissent et comment leurs comportements peuvent contribuer aux problèmes, il est possible de trouver des solutions adaptées pour améliorer la dynamique familiale.
  • Promouvoir l’autonomie et la responsabilité : un autre objectif important de la thérapie systémique est de promouvoir l’autonomie et la responsabilité individuelle au sein du système familial. En encourageant chaque membre à être responsable de ses propres actions et en reconnaissant leurs propres besoins, il est possible de favoriser une meilleure indépendance et une plus grande harmonie dans le système familial.
  • Identifier et utiliser les ressources familiales : la thérapie systémique met l’accent sur les ressources plutôt que sur les problèmes individuels. L’un des objectifs est d’identifier les forces et les ressources au sein de la famille et de les utiliser pour surmonter les difficultés. Cela peut également aider à renforcer les liens familiaux et à promouvoir une meilleure collaboration.
  • Développer des compétences en résolution de problèmes : la thérapie systémique vise à enseigner aux membres de la famille des compétences en résolution de problèmes pour les aider à faire face aux difficultés à l’avenir. Cela peut inclure des techniques de communication, la gestion du stress et la prise de décision en groupe.
  • Prévenir les rechutes : la thérapie systémique vise également à prévenir les rechutes en enseignant aux membres de la famille à reconnaître les signes avant-coureurs de problèmes et en leur donnant les outils nécessaires pour y faire face. Cela peut aider à maintenir une dynamique familiale saine et à éviter que les problèmes ne réapparaissent.

L’approche systémique en psychothérapie est souvent utilisée dans le cadre de thérapies familiales ou thérapie de couple, mais elle peut également être pertinente pour une thérapie individuelle. Lorsqu’un individu est confronté à des difficultés personnelles, il peut être utile d’examiner comment les dynamiques familiales ou relationnelles peuvent influencer ces problèmes. La thérapie systémique peut aider à clarifier et à comprendre ces interactions ainsi qu’à développer des stratégies pour y faire face de manière plus efficace.

Les origines de la thérapie systémique

La thérapie systémique a été développée dans les années 1950 et 1960 par des psychologues et psychiatres tels que Murray Bowen, Gregory Bateson et Don Jackson. À cette époque, la psychologie était principalement axée sur l’individu et ne prenait pas en compte les influences de l’environnement et des relations sur le bien-être mental. La thérapie systémique a remis en question cette approche en considérant l’individu dans le contexte de son système familial et social, ainsi que les interactions entre ces différents systèmes.

La thérapie systémique s’est également inspirée de domaines tels que la théorie des systèmes, l’anthropologie et la cybernétique pour développer des concepts et des techniques visant à améliorer les relations et la communication au sein d’une famille ou d’un couple.

Comment se déroule une séance de thérapie systémique ?

Une séance de thérapie systémique se déroule généralement avec toute la famille ou le couple présent, bien que des sessions individuelles puissent également être incluses. Le thérapeute adopte une approche neutre et bienveillante, en encourageant les membres à exprimer leurs opinions et émotions sans jugement.

Le but est de comprendre les interactions et les schémas dysfonctionnels au sein du groupe, afin de trouver des solutions adaptées à chacun.

Les techniques utilisées en thérapie systémique peuvent varier en fonction des besoins spécifiques de la famille ou du couple. Les exercices d’observation, les jeux de rôle et les questionnaires peuvent être utilisés pour faciliter la communication et l’expression des émotions.

Quelle formation pour exercer en tant que praticien en thérapie systémique ?

Pour exercer en tant que thérapeute systémique, il est recommandé de suivre une formation de psychopraticien en thérapie systémique. Chez Intuitive Process, nous proposons un cursus complet diplômant et reconnu pour devenir psychopraticien, avec une spécialisation en thérapie systémique.

Cette formation comprend des cours théoriques sur les différentes approches et techniques de la thérapie systémique, ainsi que des stages pratiques pour acquérir une expérience concrète auprès de patients. Il est également important pour un praticien en thérapie systémique d’avoir une solide formation en psychologie et en communication, également présente dans notre cursus.